Multicouche

La nouvelle façon de se garder au chaud

Ce n’est pas sorcier, l’hiver, il fait froid, particulièrement au Québec. On a beau vouloir acheter le plus gros manteau, il fait toujours de plus en plus froid. Il faut alors se questionner… Est-ce la technique la plus efficace ? Clairement pas. 

Ça ne date pas d’hier, le multicouche est la meilleure technique pour se garder au chaud et faire face aux différentes intempéries. Elle consiste principalement à accumuler différentes couches de vêtements qui pourront s’adapter aux conditions que vous affronterez. 

Au minimum, il existe trois couches : la couche de base, la couche intermédiaire et la couche externe. Les trois couches ont une fonctionnalité propre à chacune. Il ne faut pas oublier que cela peut varier selon le degré de votre activité. Ici, on se concentre sur les sports de glisse. 

Source : https://www.youtube.com/watch?v=-zP4zH6E1PY (Sur la pointe des pieds // On the Tip of the Toes)

 Face givré

Première couche : La couche de base

La couche de base est directement appliquée sur la peau, car elle permet de faire évacuer l’humidité tout en vous gardant au sec.  Elle est très importante, car une mauvaise couche de base emprisonnera l’humidité et vous aurez automatiquement froid. Optez pour une coupe ajustée de type polyester, mais qui vous permettra de bouger normalement. Ce composant synthétique n’absorbe pas la transpiration et sèche rapidement. Seul bémol, il absorbe les odeurs après plusieurs jours d’activités consécutifs. Dans ce cas, optez pour une laine mérinos ou pour un tissu muni d’un traitement antimicrobien.

 Doudoune

Deuxième couche : La couche isolante

La couche isolante permet de garder la chaleur produite par votre corps durant l’effort. Elle permet aussi à l’humidité de s’évacuer. L’isolant synthétique est essentiel pour se tenir au chaud durant l’activité physique, particulièrement pour les sports de glisse en hiver. Habituellement, le polyester est le plus populaire. Il garde sa chaleur lorsqu’on transpire beaucoup. Ces couches intermédiaires sont minces et isolantes et on peut facilement les comprimer afin de les ranger. La coupe varie d’ajustée à normale, tout dépendamment du niveau de mouvement que vous souhaitez obtenir durant l’activité. À noter qu’il faut absolument éviter le coton.

 Coquille

Troisième couche : La couche externe

La couche externe, communément appelée « coquille »,  résiste aux intempéries, c’est-à-dire la pluie, la neige et le vent. Cette couche agit comme un bouclier et ne laisse pas le moindre souffle atteindre votre corps. Encore une fois, cette couche doit être respirante pour qu’elle permette l’évacuation de l’humidité produite par les autres couches. Il est conseillé de porter une couche externe robuste, car dans les sports de glisse, on est souvent en contact avec le sol et on ne voudrait pas qu’elle se brise.

Manteau (1) 

Il existe plusieurs choix pour chaque catégorie et c’est important de prendre en compte l’activité que vous pratiquez ainsi que la température que vous affronterez au moment où vous allez choisir votre équipement. Maintenant, il est temps d’aller apprécier les pentes, peu importe la situation.

Viens jouer dehors!

Au massif, tu as la possibilité de faire du ski/planche à neige de piste, du hors-piste et de la luge.

Nos forfaits

Informations additionnelles

Au massif, plusieurs activités s'offrent à vous:

22 janvier 2019

Aujourd'hui au Massif

-12 °C max.

Nous avons reçu 22 cm de neige en 24h et ça continue! Préparer vos skis de poudreuse, vous risquez d'avoir de la neige jusqu'aux genoux à certains endroits! 
Accumulations
0cm 24 heures
37cm 48 heures
55cm 7 jours
Surface
Poudreuse
Pistes ouvertes
53/53
Remontées ouvertes
  • ouverte Camp-Boule Express
  • ouverte Grande-Pointe Express
  • ouverte Maillard Express
  • ouverte Massif Express (Télécabines)
  • fermée Tapis Magique
  • ouverte Téléski secteur débutant
Webcam au Sommet
2019-01-22 14:00
Webcam à la base
2019-01-22 14:00

Webcam